Une psychologue évalue nos ressources éducatives. Qu'en pense-t-elle?

Par Line Mourey, psychologue.

Je ne sais pas vous, mais moi, j'étais comme une gosse de 3 ans la veille des rentrées scolaires! Je me souviens de mon impatience lorsque je devais acheter mes nouvelles fournitures scolaires, du monde dans les rayons de supermarchés, des couleurs des cahiers, des odeurs du «neuf» si particulières et qui marquaient le début d'une nouvelle année. «C'est un nouveau départ», j'me disais! C'est donc tout naturellement que j'étais comme une gosse quand j'ai reçu mon colis contenant deux produits éducatifs de la maison d'édition RDL. Une grande gosse de 29 ans.

Moi, c'est Line et je suis psychologue. Malgré mon introduction enthousiaste sur la rentrée scolaire, ne vous méprenez pas. Passée la première semaine de reprise des cours, je n'étais plus ce qu'on appelle une élève studieuse. Je travaillais «juste ce qu'il fallait» pour obtenir des notes correctes mais sans plus. Je n'ai jamais apprécié le côté «sérieux» et «passif» des études. J'aime apprendre dans la bonne humeur et la légèreté! L'espace de quelques heures, je vais donc me remettre dans la peau de jeune écolière et voir ce que ces outils pédagogiques ont dans le ventre!

La découverte du livre-jeux «Enfin, je lis» et de la roue des conjugaisons.

A l'ouverture du paquet, je remarque tout de suite les teintes vives associées aux produits. Bleu, rouge, blanc, noir, vert, jaune ou encore orange, cette palette de couleurs me donne automatiquement envie de feuilleter tout ça. Le visuel est travaillé, agréable à regarder ce qui rend l'activité plus stimulante.

En manipulant le manuel ou encore la roue, je remarque également que ses outils pédagogiques mobilisent le corps et l'esprit. C'est un bon point pour les enfants qui ont la bougeotte mais aussi pour ceux qui ont besoin d'améliorer leur coordination motrice. Des gestes plus ou moins précis qui nécessitent un peu de motricité fine seront demandés pour réaliser les différentes tâches.

Ce qui est aussi intéressant, c'est que l'utilisation des outils est intuitive. Pas besoin de se prendre la tête pendant 3h pour comprendre les consignes. Parents comme enfants (selon leurs âges) devraient s'en sortir! Parole d'ancienne écolière qui ne comprenait rien aux consignes et ayant un papa multidys.

Un apprentissage en douceur!

Une fois la phase de découverte passée, nous allons étudier d'un peu plus près ce matériel pédagogique.

Dans un premier temps, les consignes permettront à l'enfant de se familiariser avec du nouveau vocabulaire ou bien de consolider les bases existantes. Il pourra ainsi acquérir de nouveaux mots, identifier leurs premières syllabes ou alors selon un âge plus avancé, progresser dans l'apprentissage de la lecture. Le fait de s'habituer à la lecture d'un exercice lui permettra également d'améliorer ses capacités de raisonnement.

Dans un second, je m'attarde sur les activités et les tâches demandées. De manière subtile, le manuel permet à l'enfant de jongler entre la reconnaissance des objets de la vie quotidienne, des couleurs, des nombres, des formes, des animaux ou encore des émotions. Il pourra également se familiariser avec les différentes étapes d'une journée, l'hygiène de vie, la notion de temporalité et la représentation dans l'espace tout en progressant à son rythme.

Pour les plus grands, la roue des conjugaisons est très pratique. Facile à manier et à utiliser, cet outil sera un plus pour les enfants qui ont besoin d'un coup de pousse visuel et mnémotechnique. Personnellement, je pense m'en resservir pour la rédaction de mes articles de blog!

Pour conclure, je souhaite maintenant vous dire en quelques mots ce que j'en retiens. J'ai la sensation que ces jeux éducatifs peuvent amuser aussi bien les plus petits que les plus grands (pas la peine de vous rappeler mon âge)! Je suis certaine qu'il y a de quoi passer un bon moment de partage avec votre loulou.te. Quand on peut apprendre en jouant, moi je dis oui! Mais ce qui peut être chouette aussi, c'est que progressivement et à force de nouvelles acquisitions, votre enfant pourra aussi y jouer seul et s'auto corriger. L'autonomie, c'est sympa aussi!

Découvrez notre collaboratrice! - Line Mourey, psychologue

Son blogue : https://la-parenthese-psy.com/

Instagram : https://www.instagram.com/la_parenthese_psy/

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire